Parc de la Citadelle & Pont Léon Jouhaux

Création d'un corridor nocturne pour que la cohabitation entre la faune et la flore et l’activité humaine se déroule au mieux.

Depuis 2001, la ville de Lille met activement en œuvre des solutions pour réduire son empreinte carbone et protéger l'environnement. Les autorités locales remplacent progressivement tous les solutions d'éclairage de la ville par des luminaires LED plus économes en énergie, gérés par des systèmes de contrôle qui adaptent la lumière à l'endroit et au moment précis où elle est nécessaire. Ces actions ont permis à la ville de réduire sa consommation d'énergie de 50 % en 2020 par rapport à 2004, tout en améliorant la qualité de l’éclairage.

Le parc de la Citadelle est le plus vaste espace vert de Lille avec 110 hectares. C’est un espace public très apprécié des habitants qui s'y promènent régulièrement en famille, y courent ou y font du vélo. La Citadelle abrite une faune et une flore très variées, avec plus de 100 espèces animales différentes, y compris des espèces vulnérables comme les chauves-souris. Toutes ces espèces cohabitent au sein de cette aire, il est donc important de respecter le rythme naturel de chacune. A proximité de la Citadelle, se trouve le pont Léon Jouhaux qui est situé sur un corridor de passage des chauves-souris et de nombreux papillons de nuit.

La ville, soucieuse de préserver cette faune, est investie dans la protection de la biodiversité. Fin 2017, est né le projet LUCIOLE (Lumière Citadine Optimisée pour L'Environnement) qui a pour objectif de restaurer la biodiversité du parc de la Citadelle, tout en améliorant la qualité de son éclairage pour les usagers.

Une solution d’éclairage pensée pour une cohabitation réussie

La ville a souhaité créer un couloir nocturne pour que la cohabitation entre la faune et la flore et l’activité humaine se déroule au mieux. Pour répondre aux besoins du projet, l’éclairage s’adapte automatiquement à l’activité du site : un éclairage agréable quand il y a une présence humaine et un éclairage préservant la biodiversité lorsqu’il n’y a pas d’usager.

Au travers de deux projets, les responsables  ont sélectionné le luminaire CITEA MIDI NG de Comatelec Schréder. Les luminaires sont équipés de trois plateaux LED : Ambre, 2 200 K, 3 000 K et d’un capteur de mouvement permettant de repérer l'arrivée de piétons, de cyclistes et de voitures. Cette installation est complétée pour le pont Léon Jouhaux de deux caméras numériques.

Concernant la Citadelle, cette solution a été conçue pour s’adapter au cycle de vie des chauves-souris.

  • D’avril à novembre, le coucher de soleil se faisant plus tard, les chauves-souris sont plus actives. Pour les préserver, seules les LED ambrés s’allument et s’éteignent lorsqu’elles détectent la présence humaine.
  • Puis de novembre à mars, les chauves-souris hibernant, les modules LED de 2 200K ou 3 000 K entrent en action. Ils s’adaptent aux horaires et à l’activité humaine. En présence d'une voiture ou d'un cycliste, les capteurs entrent en scène et les LED blanches s'activent provisoirement puis s’abaissent lorsque l’usager s’est éloigné.

Cette solution permet aussi aux usagers de bénéficier d’un éclairage adapté à l’homme tout en garantissant visibilité et sécurité optimales dans leurs déplacements.

Avenue Mathias Delobel
Lille
France

Client

Ville de Lille

Partenaire(s)

Installateurs: ENGIE (principalement) & CITEO
Ecologue de la ville de Lille : Yohan Tison
Photographe : Marc Detiffe

Extrait: Quand l’Homme n’est pas là les animaux dansent. Réalisation Thierry Berrod / Mona lisa production- arte GEIE

Fichier vidéo

Une gestion à distance des luminaires

L'ensemble de l'installation d'éclairage est contrôlé par Schéder EXEDRA qui permet une gestion à distance et en temps réel des luminaires. Ainsi, la ville est en mesure d'adapter les niveaux d'éclairage à tout moment et peut analyser les données capturées par les capteurs pour améliorer les scénarii d'éclairage.

Au travers de ce projet, la ville montre son fort intérêt pour les enjeux écologiques et s’inscrit dans la continuité du titre qu’elle avait remporté en 2012 « Capitale française de la biodiversité ».  Comatelec Schréder est fière d'accompagner la ‘’Capitale des Flandres’’ en lui fournissant des solutions intelligentes qui lui permettent de trouver le juste équilibre entre la protection de notre environnement et la création d'un espace de vie agréable et sûr.

Le projet de Lille est à l’origine de la solution Schréder FlexiWhite qui offre la liberté d’utiliser la bonne température de couleur à tout moment.