Personnalisation au coeur de la place Saint-Germain

Conception d'un vitrail entre la partie éclairage et le masque de la NAJACOISE pour rendre hommage à l'église Saint-Germain.

Rennes, située en Ille-et-Vilaine est une ville chargée d’histoire. Elle offre de nombreuses places où il est bon de se retrouver entre amis ou en famille. Dans le cadre de la création d’une nouvelle ligne de métro, la place Saint-Germain a bénéficié d’un réaménagement. Devenue piétonne, elle est désormais un espace de rencontre et de repos pour les Rennais. Modulable, elle s’adapte selon les saisons. Durant les beaux jours, un miroir d’eau prend place pour le bonheur des enfants. A la saison hivernale, ce dernier laisse place à de nombreuses animations liées à Noël.

Pour que la place Saint-Germain retrouve « son esprit de petite place singulière, intimiste, à côté des grandes places royales qui font l’identité du centre-ville », il a été proposé une personnalisation de la lanterne NAJACOISE, luminaire déjà présent dans l’espace public rennais, avec un abat-jour original.

 

L’éclairage pour souligner le patrimoine.

Les responsables du projet ont souhaité concevoir un vitrail entre la partie éclairage et le masque de la lanterne. C’est l’association Tout Atout qui a eu la charge de le réaliser. Cette dernière a pour but la réinsertion sociale de jeunes adultes en situation de fragilités par l’action artistique et culturelle. Pour ce projet, les membres de l’association se sont entourés de professionnels. Marine Bouilloud, plasticienne, a travaillé sur la colorimétrie de la place, la conception du motif et le dégradé des couleurs sur les différents luminaires. Alexis Ferron est artisan-vitrailliste. Il a encadré les participants dans la fabrication des différentes pièces de vitrail en fusion et en thermoformage. Le métallier Boris Roudenko, a eu la charge de fabriquer les mécanismes d’assemblages des différentes pièces. Enfin, le vidéaste, Stéphane Pougnand a créé la scénographie.

De cette collaboration est née le masque en hommage à l’église Saint-Germain, édifice du 11ème siècle qui possède le plus ancien vitrail de Rennes. L’abat-jour reprend les couleurs présentes sur les vitraux et se fond dans l’environnement urbain.

Les lanternes sont suspendues à des caténaires développés spécifiquement pour ce projet. Cette installation permet de libérer l’espace public et d’apporter un esprit « guinguette » à la place.

 

35 000
Rennes
France

Client

Ville de Rennes

Partenaire(s)

Installateur : ERS
Concepteur Vitrail : Association Tout Atout
Plasticienne : Marine Bouilloud
Artisan-vitrailliste : Alexis Ferron
Métallier : Boris Roudenko
Scénographie : Stéphane Pougnand
Photographe : Jean-Baptiste Guerlesquin

Application(s)

« Pour donner toute sa place à la dimension vitrail, nous avons retravaillé le luminaire NAJACOISE. Le motif a été repensé avec les jeunes du collectif et les artistes pour donner une nouvelle dimension au dégradé des couleurs. »

Jérôme Thiébaut
Directeur de l'association Tout Atout

Apporter la lumière juste

En complément des NAJACOISE, le module POSSESSION a été inséré dans des appliques de TMC Innovation, elles-mêmes installées sur les façades des bâtiments entourant la place et ses alentours. Le module POSSESSION a été sélectionné pour ses performances photométriques. Il offre un éclairage fonctionnel tout en respectant les riverains.

Au total, 9 NAJACOISE illuminent le cœur de la place et 10 POSSESSION éclairent les rues adjacentes.

Les responsables du projet sont satisfaits de cette nouvelle installation qui met la communauté au cœur de la ville. L’ambiance de la place est révélée et le maque vitrail est un hommage aux vitraux de l’église.

9
NAJACOISE
10
POSSESSION